Jean-Jacques Chapalain, président honoraire du Groupe des Bruyères nous a quitté…


HOMMAGE A JEAN-JACQUES CHAPALAIN

Le Groupe des Bruyères, vient de perdre un grand homme cette semaine : Jean Jacques CHAPALAIN, son président d’honneur.

Jean Jacques a été sonneur de cornemuse au bagad à ses débuts en 1977 puis officiera longtemps derrière la basse, « l’une des meilleures grosse-caisses de seconde catégorie comme on aimait lui dire à l’époque ». Mais surtout il aura été président du Groupe pendant 25 ans, de 1990 à 2005.

Il aura été le « papa » de toute une génération qu’il aura poussée à travailler et à se surpasser pour gagner l’élite des cercles et bagadou de Bretagne et en faire le groupe que l’on connait maintenant.

On se souvient de ses larmes de joie lorsque le bagad est monté en première catégorie en 2002. Plus que tout, il souhaitait que les jeunes s’épanouissent dans leur passion et avait à cœur de les faire voyager afin de faire gagner également l’association en notoriété :  en France (Mauléon, La Roche Posay, Saint Symphorien, l’isle d’Espagnac) mais aussi en République Tchèque, Pologne, Chine, ….

Il a œuvré pour que l’association obtienne des locaux décents pour répéter, un local pour le matériel, pour les costumes… Devant certaines difficultés de répéter en extérieur au bourg, il est allé jusqu’à organiser les répétitions dans son jardin pour préparer les concours…

De nature très calme et constructive, il aimait la convivialité, faire la fête et surtout l’esprit de groupe : c’est cet homme qui fera installer pour la première fois un grand chapiteau dans le bourg de Beuzec pour y organiser une grande fête et un fest-noz de plus de 1 000 entrées pour fêter dignement l’anniversaire de l’association. Un pari un peu fou à l’époque !

Il aura été l’artisan du tout est possible pour le groupe et est sans doute pour quelque chose si le cercle a décroché plusieurs fois par la suite le titre de champion de Bretagne !

Il peut être fier du travail fait et de son devoir accompli.

Bravo Jean Jacques et merci pour tout ! Tu as gagné ta place au paradis des sonneurs…

Kenavo.


Revue de presse :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.